-A +A

Histoire et enseignement des sciences (HisteS)

Le groupe HISTES s’est donné pour objet de faire l’exégèse de textes historiques (sources primaires) pour en faire des outils de formation d’enseignant.e.s dans une perspective interdisciplinaire. A ce jour, nous avons limité l’interdisciplinarité à la physique, la chimie, les sciences de vie et celles de la Terre. Nous avons profité de l’élan de la mise en place des EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), mais également de la volonté explicite des concepteurs des programmes de sciences (SVT, physique-chimie) de faire de la dimension historique une composante explicite de l’enseignement scientifique. Notre travail est structuré autour de lectures commentées de textes historiques qui viennent alimenter le thème que nous avons choisi d’investir cette année : la Terre, son âge, sa forme, sa taille et son atmosphère. Le groupe a organisé un stage en 2016-2017. La forte demande et l’intérêt manifesté par les stagiaires a engagé sa reconduction en 2017-2018 : "Interdisciplinarité et histoire des sciences cycles 3 et 4".

Nous avons structuré notre stage autour de moments de nature différente :

  1. Une première réflexion sur la place et les fonctions de l’histoire des sciences dans l’enseignement par les stagiaires et par la demande institutionnelle.
  2. Un second temps dédié à trois ateliers de lectures de textes historiques qui abordaient trois thèmes engageant sciences de la nature et sciences de la matière : 1. Forme et sa place de la Terre dans l’univers depuis l’Antiquité 2. L’Atmosphère de la Terre au XVIIIe siècle (combustion et respiration) 3. L’âge de la Terre controversé au XIXe siècle. Les modalités d’analyse critique des sources primaires peuvent porter, à travers l’épistémologie des concepts étudiés et la contextualisation des sources primaires retenues, sur les pratiques des langages, les mesures, les communautés scientifiques, la réplication d’expériences historiques.
  3. Un dernier temps de stage sur la conception d’une grille d’évaluation de cet enseignement intégrant des éléments d’histoire des sciences et sur la proposition d’autres sources historiques repérables par différents moteurs de recherche.

Ces trois temps répartis sur les deux premières journées, doivent conduire à la construction d’une séance de classe que les participants peuvent mettre en place, qui peut être accompagnée par les formateurs et qui sera analysée lors de la dernière journée du stage.

Participent au groupe de travail en 2017-2018 :

  • BOSDEVEIX Robin, MCF en didactique des SVT, Université Paris-Diderot
  • CANAC Sophie, PRAG SPC, docteure en didactique de la chimie, Université de Paris-Est-Créteil
  • CRÉPIN-OBERT Patricia, MCF en didactique des SVT, Université Paris-Est-Créteil
  • DÉCAMP Nicolas, MCF en didactique des sciences physiques, Université Paris-Didero
  • FORGAS Christophe, certifié en SVT au collège Pierre-Brossolette, Villeneuve-Saint-Georges
  • DE HOSSON, Cécile, PU en didactique des sciences physiques, Université Paris-Diderot
  • JAVOY Sandra, MCF en chimie, Université d’Orléans

Contact

Patricia Crépin patricia.crepin-obert#u-pec.fr

Mots clés >