-A +A

Pensée spatiale, géographie

2016- 2019 Pensée spatiale à l’école

Il s’agit d’une recherche collaborative qui analyse la manière dont les élèves construisent un raisonnement géographique. Cette recherche se fait en partenariat avec des enseignants d’école primaire, de collègue, de lycée et de lycée professionnelle dans le cadre de l’Irem de Paris Diderot et du centre d’accompagnement des pratiques enseignantes (CAPE) de Paris Diderot.

« Raisonner » est devenu une compétence centrale dans les nouveaux programmes de Découverte du monde et de géographie en collège (Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015). De manière paradoxal, l’apprentissage du raisonnement en géographie fait l’objet d’une littérature ancienne en didactique en France (Fontanabona, 2001; Genevois, 2008; Audigier, 1996 ; 1999). Le raisonnement en géographie est pensé par rapport à un talon épistémologique. Un raisonnement est géographique s’il est multi-scalaire et à l’interface entre l’environnement et la société. C’est la proximité entre les productions des élèves et celles des chercheurs qui est appréciée.

Ces travaux ne permettent pas de prendre en compte les interactions entre les savoirs d’expérience, issus de représentations ou de pratiques spatiales que nous appelons géographie spontanée (Gaujal, 2016) et les savoirs scolaires qui appartiennent à une géographie raisonnée. C’est sur ces interactions que le groupe Pensée spatiale travaille.

La recherche vise à comprendre comment les élèves passent de la géographie spontanée à la géographie raisonnée et de déterminer les composantes de la situation didactique qui permettent de passer de l’une à l’autre. Nous développons une ingénierie didactique qui a commencé par l’analyse du curriculum en géographie du primaire à l’université puis nous a conduit à concevoir la démarche des 4i  (voir tome 1) et à l’expérimenter. 

 

Formation

Nous avons créé une formation hybride sur Magistère: Apprendre la géographie par l’expérience. Les objectifs de la formation sont :

Mettre en œuvre la compétence « Raisonner » du S4C.
Renforcer ses connaissances de l’épistémologie du raisonnement en géographie.
Développer des démarches concrètes permettant aux élèves de raisonner à partir de leur propre expérience.
Etre capable d’évaluer le raisonnement des élèves.

Cette formation est destinée aux enseignants du primaire, de collège, des lycées généraux, technologiques et professionnels. C’est une formation accompagnée (classes virtuelles et forums). La formation dure 18h (prochaine session janvier 2020) à hauteur de 2 heures par semaine. La formation est construite en trois temps : deux journées en présentiel et une journée à distance.

 

Publications

Collin, Pierre, Heitz Catherine, Gaujal Sophie, Giry Florence, Leininger-Frézal Caroline et Leroux Xavier, 2019, Raisonner, raisonnements en géographie scolaire, Géocarrefour (publication acceptée).

Gaujal, Sophie et Leininger-Frézal, Caroline, 2018, « Le tourisme, entre ordinaires et extraordinaires de la géographie scolaire », Bulletin de l’Association de Géographes Français, pp. 624-642.

Leininger-Frézal Caroline, 2018, « Training Primary Teachers through Experiential Geography», European Journal of Geography», issue 9:2.

Leininger-Frézal Caroline et Gaujal Sophie, 2018, « From Classroom Practices to Global Actions°» in Ali Demirci, Rafael de Miguel González, Sarah W. Bednarz, Geography Education for Global Understanding, Springer, pp. 97-111, 10.1007/978-3-319-77216-5

Gaujal Sophie et Leininge-Frézal Caroline, 2017, « Enseigner le tourisme et les loisirs », in Edith Fagnoni, Les espaces du tourisme et des loisirs, Malakoff : Armand Colin, pp. 440-454

 

Contact

Caroline Leininger

Mots clés >