-A +A

Mesurer en Physique-Chimie

 

La question de la mesure est fondamentale en science ; les concepteurs des nouveaux programmes semblent en avoir pris conscience et l'ont explicitement introduite dans les enseignements de physique de Terminale S. Cette introduction n'est par ailleurs pas isolée, les derniers programmes de physique de presque toutes les classes font référence à la mesure : 1èreS, 2nde, collège et même ceux de l'école primaire (cycle 3) où l'on peut lire : « une réflexion sur la précision des mesures sera menée à l’occasion de chaque activité » (sic). Cette attention particulière portée à la question de la mesure prend tout son sens dans le cadre de l'accent désormais mis sur la (les) « démarche(s) scientifique(s) » dans le secondaire.

Cet enseignement de la mesure a laissé nombre de professeurs du secondaire démunis : il s’agit d’un thème qui n’a souvent été qu’effleuré au cours de leurs études (peu nombreux sont les physiciens qui ont reçu un véritable enseignement de métrologie), et la transposition didactique des concepts enseignés n’a jamais été faite.

Le but de ce groupe est :
- de clarifier les concepts enseignés de manière parcellaire à différents niveaux d’enseignement, concepts parfois contradictoires entre eux, puisque se sont succédées différentes traditions : calcul d’erreur puis incertitudes, ainsi que différentes habitudes concernant l’écriture des résultats d’une mesure.
- de faire des propositions didactiques d’enseignement viables au niveau du lycée en tenant compte des programmes, de questions ergonomiques (logiciels ou calculatrices utilisés par exemple), des attendus du baccalauréat (qui fixe lui aussi une certaine norme), des connaissances des enseignants et des difficultés des élèves sur ce sujet.

Contacts:

Nicolas Decamp

Julien Browaeys

Mots clés >